Au-delà des frontières

À l’heure actuelle, l’Accord économique et commercial global (AECG) qui vient tout juste d’être signé entre le Canada et l’Union européenne (UE) est sur toutes les lèvres, particulièrement chez les entreprises dont les intérêts et les ambitions traversent l’Atlantique.

Bien que les détails de l’AECG doivent encore être précisés et que des mois et même des années pourraient s’écouler avant que l’Accord ne prenne véritablement forme, une chose est tout à fait claire : les entreprises canadiennes qui souhaitent prospérer en Europe devront s’assurer que toutes leurs communications sont parfaitement traduites.

Jetons un bref coup d’œil aux chiffres : l’Union européenne (UE) compte 24 langues reconnues officiellement. Bientôt, 98 % de toutes les barrières tarifaires sur les produits et services canadiens entrant dans l’UE seront abolies.

Bien que la majorité des entreprises ne fasse probablement pas des affaires dans chacun de ces pays, il est essentiel que leurs messages transcendent les frontières de la bonne manière et avec le mot juste pour s’adresser de manière appropriée au public cible dans sa langue maternelle.

Cela représente un développement enthousiasmant pour Rossion. Nous avons travaillé dans 180 langues depuis 1979 et nous apprécions toute la richesse des langues séculaires de l’Europe. Et quoique nous aimions l’idée de pouvoir mettre plus souvent à profit nos talents pour la traduction avec l’entrée en vigueur de l’AECG, il est encore plus satisfaisant de pouvoir le faire tout en aidant aussi nos clients à prendre de l’expansion dans de nouveaux marchés.

Une plus grande portée pour plus de revenus

Évidemment, l’idée selon laquelle les consommateurs seront plus enclins à acheter s’ils comprennent le message de ce qui leur est vendu relève du bon sens. Compte tenu de la nature technique des documents écrits de bon nombre de nos clients, il est crucial que leur message soit traduit exactement comme il le devrait.

En termes simples, il est nécessaire de traduire du contenu avec justesse pour faire des affaires à l’échelle mondiale. Le faire permet d’atteindre de nouveaux marchés et ne peut avoir qu’un effet positif sur les résultats nets.

La formule du document d’information sur l’AECG est sans équivoque : l’AECG profitera réellement aux Canadiens. Nous croyons qu’il en est de même pour nos services.

Voilà pourquoi nous nous réjouissons de l’AECG. Nous espérons pouvoir aider nos clients à ressentir le même enthousiasme à son égard.

Fiona

Post by Mondien

Comments are closed.